Alpha Blondy

Découvrez les dates de concerts de Alpha Blondy avec l'agenda de sa tournée 2016, ainsi que l'univers musical de Alpha Blondy à travers des extraits MP3 issus de sa discographie.

Ces villes accueilleront prochainement Alpha Blondy en concert : Nimes, Strasbourg, Tinqueux, Besancon.

Alpha Blondy

Photos de Alpha Blondy

Plus d'informations sur Alpha Blondy

Son enfance en Côte d'Ivoire

Seydou Koné, dit Alpha Blondy, est un chanteur de reggae né le 1er Janvier 1953 à Dimbokro en Côte d'Ivoire. Elevé par sa grand -mêre jusqu'à 9ans, il rejoint sa mère à Odienné en 1962. En 1972, il est surnommé Elvis Blondy dans l'association qu'il préside, le Mouvement des Elèves et Etudiants de Cête d'Ivoire. Cette même année, il va entrer à l'Internat du Lycée de Korhogo dans lequel il commencera à fonder un groupe de musique : Les Atomic Vibrations. La musique lui donne envie de parfaire son anglais afin d'écrire et chanter dans la langue universelle.

En 1973, il part donc dans le pays anglophone voisin, Le Libéria, afin de maitriser la langue des Beatles. Il reste 13 mois dans la ville de Monrovia et nourrit le rêve d'aller en Amérique, fréquenter une grande Université et fonder un groupe de musique afin de se produire en public partout dans le monde. Il a sa propre idée du rêve américain.

Le rêve américain et les désillusions

En 1976, Blondy a raccourci son pseudo et se trouve en Amérique. Il s'inscrit tout d'abord à la Geneva Businness School et apprend l'anglais commercial, il intègre ensuite le Hunter College pour se mettre à niveau afin d'intégrer l'Université de Columbia, dans l'American Language Program.

Il suivra ses cours pendant deux ans avant de répondre à l'invitation d'un ami séjournant au Texas. Il rencontrera là-bas Clive Hunt, un jamaïcain producteur de musique, qui lui présentera un de ses groupes : The Sylvester. Il sera engagé pour faire leur première partie dans les petites salles de l'Etat de New York. Il a toute liberté alors de chanter ses propres compositions comme "Burn Down the Apartheid."

Dès lors, il va enregistrer, sous la houlette de Clive Hunt, 8 titres dans le studio Eagle Sound à Brooklyn. Malheureusement, l'album ne verra pas le jour à cause des ennuis financiers de Clive Hunt, qui se doit de partir vivre à Londres. Après quatre années de galère aux Etats-Unis, le rêve de Blondy est teinté d'une grosse amertume. Il décide alors de repartir en Afrique.

Retour en Côte d'Ivoire : séjour à Abidjan

En 1980, Blondy décide de rester vivre chez des amis à Abidjan plutôt que d'avouer à sa famille son échec cuisant en Amérique. Il va jouer de la musique dans un groupe de reggae ghanéen. Dèsormais, il signe sous le nom d'Alpha Blondy, en synonyme de nouveau départ.

En 1981, un ami d'enfance, Roger Fulgence Kassy, lui demande de figurer dans son émission, diffusée sur RTI, la télévision ivoirienne dirigée par le producteur Georges Benson, intitulée "Première chance." Pour Alpha Blondy, c'est la dernière chance qu'il saisit pour se faire connaitre, à bientôt 30ans ! Georges Benson est alors conquis et produit son premier album. Il monte alors le groupe Solal System et se produit dans les 4 coins du monde.

En 2011, il a créé 15 albums et enchaine un nombre impressionnant de concerts dans le monde. Il est un des Reggae Man les plus reconnus après Bob Marley.

Adresse et contact de Alpha Blondy

Contacter Alpha Blondy par e-mail

Le site web de Alpha Blondy : www.alphablondy.info

Vidéos et clips de Alpha Blondy

Découvrez d'autres artistes Chanteurs de reggae africains