Danyel Waro

Danyel Waro propose des concerts. Découvrez les dates de la tournée de Danyel Waro.

Ces salles de concert ont déjà accueilli Danyel Waro en concert : La Laiterie à Strasbourg, Opéra de Dijon, Alhambra à Paris 10ème, Musée du Louvre à Paris 1er, Le TAP - Scène nationale à Poitiers.

L'agenda des concerts de Danyel Waro

Plus d'informations sur Danyel Waro

A lui seul, le poète et musicien réunionnais Danyel Waro a réussi à faire survivre le Maloya, ce chant d'esclave représentatif de l'île de la Réunion, que les autorités coloniales avaient essayé d'étouffer, deux siècles plus tôt.

Artiste influent et engagé de la Réunion, Danyel Waro a aidé de nombreux groupes locaux à émerger, à l'instar de Baster ou Ousanousava. Issu d'une fratrie de 12 enfants, Danyel Waro passe sa jeunesse à travailler la terre, sans distractions ni musique. A l'âge de quinze ans, il entend par hasard des chansons de Brassens, et y voit une véritable révélation.

Parallèlement, Danyel Waro découvre le Mayola grâce à son père, militant communiste. La musique traditionnelle, presque perdue puisqu'officieusement interdite, sert alors de véritable pôle identitaire pour les réunionnais en faveur de l'indépendance. C'est au cours d'un concert de Firmin Viry que Danyel Waro se prend d'une admiration sans faille pour cette musique.

Par la suite, il est enrôlé à Paris, pour son service militaire. Il refuse néanmoins de porter l'uniforme, et est incarcéré deux ans en prison pour cela. Il y écrit ses premières chansons en créole. Il y fait preuve d'un véritable engagement politique.

En 1975, Danyel Waro fait son premier concert à la Réunion, et participe doucement au retour du Maloya. Il milite alors pour le Parti communiste réunionnais, dont il va peu à peu s'éloigner, pour l'abandonner définitivement en 1990.

Outre le Maloya, Danyel Waro a enregistré un disque de Jazz, aux côtés d'Olivier Ker Ourio.

Vidéos et clips de Danyel Waro

Découvrez d'autres artistes Musique réunionnaise