Silvia Gaillard

Silvia Gaillard propose des spectacles. Découvrez les dates de représentation de Silvia Gaillard.

Silvia Gaillard a déjà joué dans ces salles de spectacle : Théâtre en rond à Sassenage.

Silvia Gaillard

L'agenda des spectacles de Silvia Gaillard

Photos de Silvia Gaillard

Plus d'informations sur Silvia Gaillard

Enfant de la balle, elle baigne dans l'univers décalé du duo « LES FRERES ENNEMIS » crée par Teddy Vrignault et André Gaillard, son père. Ainsi que dans celui du mime avec sa mère Simone Conein-Gaillard, ancienne partenaire de MARCEL MARCEAU, et dont elle suit l'enseignement. Ses parents font partie dans les années 50 des mimes de la compagnie.
Elle démarre très tôt une formation en danse classique, jazz et contemporaine.
A 14 ans, elle découvre au centre Américain de Paris l'univers théâtral anglo-saxon et joue « They came to a city » de JB PRIESTLEY, sous la direction de Martine Hovanessian.
S'en suivra une rencontre avec Gérard Darier lors d'ateliers théâtre pour adolescents, un stage au Cours Florent puis le cours de Didier Bétourné.
Parallèlement elle poursuit l'enseignement en danse classique de soeurs Grejbina , Lya et Irina, et en danse contemporaine au Centre du Marais, notamment avec Georges Gatecloud, ainsi que le mime avec sa mère et sa soeur Valérie.
Le chant classique auprès de Christiane Patard, puis plus tard, de variété avec Tosca Marmor et William Turner, vient également compléter sa formation d'artiste.
Peu satisfaite de l'état d'esprit de certains cours de théâtre, qu'elle trouve trop scolaires et peu permissifs, elle écrit et monte chaque été, des pièces avec sa soeur et quelques amis dans la maison de campagne familiale.
Elle trouve son épanouissement dans la danse et le travail corporel qu'elle ne cesse de pratiquer pendant de nombreuses années, et part étudier à Londres au Pinneaple Studio.
A 19 ans , elle commence l'enseignement de la danse moderne .
Sur Paris, elle débute alors dans la création au côté de sa soeur Valérie, dans un spectacle d'humour qu'elles co-écrivent et pour lequel elles réalisent une dizaine de courts-métrages intégrés à la mise en scène. Férues de comédies musicales, elles signent un hommage à au cinéma et au music-hall, en mêlant sketches, mime, danse et chant, toujours dans un univers bilingue anglophone.
Parallèlement, elle intègre plusieurs compagnies de danse : revues, opérettes et danse de caractère.
Leur père leur propose de monter ensemble un spectacle composé de leur sketches respectifs : « Des Filles au Père » se jouera aux Théâtre des Blancs-Manteaux et au Point Virgule. Vient alors la période des café-théâtres, des tournées en province, des premiers tournages et télés. Et même des défilés, pour peu qu'on y danse !
Avec la complicité de deux autres danseuses, elle crée le groupe Les Drôles de Parisiennes, mini-revue musicale et décalée, avec lequel elle tourne 5 ans, en France et en Asie. Elle chante, an anglais et en français, danse, et élabore des tableaux visuels et des sketches ralliant un public de tous âges.
Forte de son expérience de la scène, elle reprend un entrainement d'actrice auprès de Pascal Luneau du Studio Pygmalion. Puis revient à ses premières amours du théâtre anglo-saxon, en se formant auprès de directeurs d'acteurs anglais et américains comme Jordan Beswick, Fiona Shaw, Nadine George du Roy Art Theater ainsi que des réalisateurs comme John Berry et Andrei Gregory.
Passionné par un travail total de l'acteur, elle fait une rencontre importante en la personne de Shiro Daïmon, chorégraphe, acteur et directeur de la Compagnie Foeu Danse Theatre, auprès de qui elle découvre la technique intense des acteurs japonais venant du théâtre traditionnel tel que le Nô. Puis elle expérimente le Kabuki avec Maitre Hanayagi du Théâtre National de Tokyo avec qui elle partage une relation de confiance et de respect mutuel. Cette formation en France et au Japon aboutira à une création contemporaine à Tokyo en compagnie de ces mêmes artistes.
Toujours au japon, elle rencontre Marcel Marceau, ancien partenaire de ses parents, qui ne fait que confirmer l'importance à ses yeux du jeu corporel. Puis, Wilfride Piollet, danseuse étoile de l'Opéra de Paris, auprès de qui elle découvre une nouvelle façon de penser la danse classique. Sa technique des Barres Flexibles lui permet de développer sa présence d'actrice.
En revenant sur Paris, elle crée avec Marc Salon, son compagnon, comédien, auteur et mime, leur compagnie théâtrale La Compagnie Arts-Scène. Ils montent ensemble plusieurs spectacles de création en région parisienne et en Auvergne où ils s'implantent chaque été pendant 4 ans.
Elle joue dans des courts-métrages, des publicités dirigée par Gérard Jugnot, Philippe Lubac, Julien Beaunay, Jean-François Bordier... dans des rôles souvent décalés et humoristiques !
En 2002, elle éprouve le désir de partager son expérience du jeu auprès de jeunes acteurs mis à mal par un enseignement inhibiteur et incompatible avec le processus créatif. Elle anime alors des ateliers et des stages auprès d'un public toujours plus large d'adultes et d'enfants, de professionnels et d'amateurs, à Paris et en province.
Dès 2008, elle est modèle en motion capture sous la direction de David Dessites dans la version jeu vidéo de la série « Grey's Anatomy », et travaille comme voice-over sur divers projets francophone et anglophone.
En 2010, à l'initiative de sa soeur et sous l'oeil bienveillant de leur père (!), elles reprennent plusieurs sketches des Frères Ennemis et en font un nouveau spectacle. Elles remettent certains textes au goût du jour, y intègrent des chorégraphies, de nouvelles chansons, bref un point de vue qui leur est personnel. Alain Mallet leur donne carte blanche et « Les Soeurs Z'Ennemies » démarrent au Café d'Edgar pour une centaine de représentations.
Il leur faudra peu de temps pour s'approprier ces textes et créer leur propre univers dans celui des Frères ! S'en suivent alors, de nombreuses dates en province et en Belgique auprès d'un public curieux et touché de redécouvrir ces sketches qui n'ont pas vieillis. Mais aussi auprès de jeunes qui découvre cet humour auquel ils sont sensibles et qui ressemblent au leur.
Les Frères Taloche les invitent au Voo Rire Festival de Liège et elles ouvriront la première édition du Festival Rire avec Elles au Théâtre du Ranelagh.
En 2012, elle termine la création de « Titre Provisoire » écrit par Marc Salon, comédie à deux personnages et deux musiciens, qui retrace avec humour, un moment de répétition dans la vie de deux acteurs.
Aujourd'hui, elle finalise l'écriture d'une série musicale et humoristique destinée au web et aux nouveaux supports médias, avec la complicité de Jean-Walter Muller producteur à Outer Space Productions.
« Backstage » a pour décor un cabaret où évoluent de multiples personnages colorés et attachants.
« Mon désir de jouer ne cesse de croitre. Jouer pour raconter des histoires et les partager. Transmettre, dire et divertir ! »

Adresse et contact de Silvia Gaillard

Adresse : 22 rue de la Saïda 75015 Paris 15ème

Contacter Silvia Gaillard par e-mail

Le site web de Silvia Gaillard : silviagaillardleblog.over-blog.com

Vidéos de Silvia Gaillard

Découvrez d'autres artistes Comédiennes