Charles Koechlin

Charles Koechlin propose des concerts. Découvrez les dates de la tournée de Charles Koechlin.

Ces salles de concert ont déjà accueilli Charles Koechlin en concert : Cité de la musique à Paris 19ème.

Charles Koechlin

L'agenda des concerts de Charles Koechlin

Plus d'informations sur Charles Koechlin

Compositeur prolixe et respecté du XXe siècle, Charles Koechlin a laissé derrière lui des compositions riches et appréciées. Né à Mulhouse, ce fils d'industriels s'est presque tourné par hasard vers la musique, après avoir rêvé d'être astronome et débuté une carrière militaire. Une maladie le diminue physiquement et met un terme à sa carrière d'officier d'artillerie. C'est dans la musique que le compositeur trouvera un refuge. Il intègre le Conservatoire de Paris et suit les cours de Taudou, Massenet et Fauré.

Dès 1890, Charles Koechlin commence à composer ses premières mélodies. Fauré le prend sous son aile et lui confie l'orchestration de sa musique en 1898, pour Pélléas et Mélisande. Dans les années 1900, Charles Koechlin compose ses premières oeuvres d'envergure, à l'instar de L'Abbaye. Neuf ans plus tard, il fonde la Société Musicale Indépendante avec ses amis Ravel et Schmitt, de manière à promouvoir la musique contemporaine. La Société donnera naissance à de nombreuses compositions devenues célèbres aujourd'hui.

Au cours de sa carrière, Charles Koechlin a écrit de multiples compositions, s'intéressant aussi bien à l'orchestration qu'à la musique de chambre ou encore aux ballets. Il laisse de nombreuses compositions pour quatuors à cordes.

Incapable de vivre de sa musique, Charles Koechlin a donné de nombreux cours, notamment à Francis Poulenc, Germaine Tailleferre ou encore Roger Désormière. Ce dernier dirigera plus tard l'Orchestre Symphonique de Paris, et donnera en 1932 un festival des oeuvres de Charles Koechlin.

Charles Koechlin a laissé de nombreuses compositions derrière lui, dont les plus importantes sont La Course de Printemps, La Loi de la Jungle, La Méditation de Purun Baghat ou encore La Symphonie d'Hymnes.

Outre sa passion pour la musique, Charles Koechlin s'était pris d'un grand intérêt pour la photographie. A l'aide de son verascope (appareil à deux objectifs), acquis en 1897, il a pris des milliers de photos.

Charles Koechlin est décédé le 31 décembre 1950.

Vidéos et clips de Charles Koechlin

Découvrez d'autres artistes Compositeurs classiques